Ma thèse en 180 secondes

L'édition 2022

La sélection au sein des établissements de la Comue

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectL'appel à candidature 2022 est clos !

Les doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s (ayant soutenu ou allant soutenir au cours de l'année 2020-2021) du Cnam, souhaitant participer à l'édition 2022 du concours Ma thèse en 180 secondes, devaient se faire connaître auprès de Diane Tribout avant le 17 janvier 2022. 

Un webinaire d'information a été organisé par HESAM Université, le Cnam et l'Ensam le 9 décembre dernier de 12h à 12h30.

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectLa formation des doctorant.e.s

Deux journées complètes de formation sont organisées, courant février, avec une professeure de théâtre/coach professionnelle. 
Valérie Druguet oeuvre auprès de nos doctorant.e.s depuis 2015 !
En savoir plus +Lire l'interview de Valérie Druguet, coach professionnelle, sur le Cnam Blog : [MT 180] Théâtre et vulgarisation scientifique : quand le corps et l’esprit ne font qu’un !

Journée 1 : mardi 8 février de 9h00 à 17h30 au Cnam site Saint-Martin (amphi PP)
Journée 2 : mardi 22 février de 9h00 à 17h30 au Cnam site Saint-Martin (amphi PP)

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectLa finale HESAM Université

Date : mardi 8 mars à partir de 18h

Les doctorant.e.s du Cnam ont rencontré celles et ceux des Arts et Métiers Sciences et Technologies (Ensam).

Les 3 prix attribués :

  • 1er prix du jury
  • 2ème prix du jury
  • Prix du public

Iront en demi-finale nationale les candidat.e.s remportant le 1er prix du jury et le prix du public. Ou le 2ème prix du jury si ces deux prix ont été attribués à la même personne. 

Les gagnants de la Finale HESAM Université 2022 sont :

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectLa demi-finale nationale

Cette année, la demi-finale était de retour dans son format en présentiel ! Elle s'est déroulée sur 3 jours du 7 au 9 avril 2022 et a regroupé les 58 doctorant.e.s demi-finalistes de toutes les Comue de France métropolitaine et ultra-marine. 16 ont été sélectionné.e.s pour la finale nationale! Pas de finale pour HESAM Université et le Cnam cette année mais ce n'est que partie remise!

En savoir plus +Le communiqué de presse du CNRS et de France universités

L’ensemble de la demi-finale s'est déroulera au Totem de l’Institut des systèmes complexes (11 place Nationale, Paris 13) :

  • Jeudi 7 avril 18h : accueil officiel
  • Vendredi 8 avril : demi-finale, sélections + soirée festive
  • Samedi 9 avril : annonce des résultats

En savoir plus +Les 16 finalistes 2022 

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectLa finale nationale

La finale nationale, organisée par la CPU et le CNRS, a eu lieu le 31 mai 2022 à Lyon à la Bourse du travail.

Le public pouvait suivre cet événement gratuitement sur place, dans la limite des places disponibles, ou en direct à partir de 18h30 sur la page Facebook, la chaîne YouTube et sur le site internet du concours. Les candidates et candidats étaient également soutenus par les spectateurs à distance. En effet, comme le public présent sur place, les internautes pouvaient voter pour leur finaliste favori et contribuer à lui faire gagner le « prix du public ». 

En savoir plus +Le communiqué de presse France Universités/CNRS (11 mai 2022)

Résultats :

Alphanie Midelet de l’Université Grenoble Alpes, Oscar Cosserat de La Rochelle Université et Maxime Robic de l’Université de Rennes 1 ont remporté respectivement les 1er, 2e et 3e prix du jury hier soir lors de la finale nationale 2022 du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisée par le CNRS et France Universités avec l’Université de Lyon. Anaïs Perrichet (Université Bourgogne Franche-Comté) a reçu le prix du public et Pierre-Damien Fougou (Université de Bordeaux) celui des lycéens. Alphanie Midelet aura l’honneur de représenter la France lors de la finale internationale, le 6 octobre prochain à Montréal.

En savoir plus +Le communiqué de presse France Universités/CNRS (1er juin 2022)

Hot-air balloon _ copyright TheNounProjectLa finale internationale 

La finale internationale aura lieu le 6 octobre 2022 à Montréal au Canada.

Elle réunira des doctorant.e.s d'au moins 25 pays francophones répartis sur 3 continents !

MT180... en 3 minutes !

Le CNRS et France Universités (ex CPU) organisent dans toute la France le concours Ma thèse en 180 secondes. Faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre, tel est le défi que lancent les deux organismes aux doctorant.e.s avec ce concours. Ce coup de projecteur sur les jeunes chercheur.e.s les invitera à développer leurs compétences en communication, mais permettra aussi de montrer le dynamisme de la recherche française.

Un défi pour les doctorant.e.s !

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorant.e.s de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant.e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

À quoi sert ce concours ? Une doctorante vous répond

"On me demande souvent [...] à quoi ça sert ce concours ? Alors je dirais que communiquer sur nos travaux au grand public c’est absolument essentiel. Finalement, les gens prennent volontiers 3 minutes de leur temps pour comprendre un peu plus ce qui se passe dans les laboratoires français ; je trouve cela extrêmement encourageant. Cela nous permet d’expliquer aux néophytes pourquoi il est si important de continuer à soutenir nos projets de recherche. C'est capital pour moi et pour des milliers de chercheur.e.s… (en marche ces derniers temps !)."
Marie-Charlotte Morin, finaliste française et 2nd prix de l'édition internationale en 2014
Source : Web TV du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

MT180, HESAM Université et le Cnam

MT180La participation d'un établissement au concours Ma thèse en 180 secondes, se fait dans le cadre de sa Comue (Communauté d'universités et d'établissements). C'est donc sous la bannière d'HESAM Université que le Cnam participe au projet depuis 2014 et ce, au-côté des autres établissements du regroupement.