Équipe en émergence Sécurité défense (EE SD)

Mots-clés

  • Sécurité
  • Défense
  • Terrorisme(s)/antiterrorisme
  • Radicalisation/resocialisation

L’équipe en émergence sécurité défense (EESD) réunit des chercheur.euse.s et expert.e.s de domaines aussi divers que les sciences sociales (histoire, sociologie, criminologie, droit, économie…), les mathématiques appliqués, le management, l’informatique et la cybersécurité afin d’apporter de véritables réponses pluridisciplinaires aux enjeux nationaux et internationaux de défense et sécurité. Transversale au sein du Cnam, l’EESD réunit les compétences du Cnam issues de différentes équipes pédagogiques nationales dans les domaines de la sûreté, de la sécurité et de la défense, élargis aux partenaires nationaux et internationaux du réseau terrorisme/antiterrorisme, radicalisation/déradicalisation mis en place avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH).

Les partenaires - fondateurs de l’initiative Sécurité Défense

L’équipe en émergence sécurité défense s’inscrit dans une démarche de partenariats ouverts, sous la forme d’un laboratoire national de recherche regroupant plusieurs grands établissements. Le groupe fondateur est composé du Cnam et de la Fondation maison des sciences de l’homme (FMSH). Les écoles nationales de défense (École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), École de Guerre) sont déjà partenaires du Pôle Sécurité Défense du Cnam, et de ses cycles de formation (Cnam Bretagne et Master Criminologie). Ce partenariat avec la Fondation maison des sciences de l’homme (FMSH) permet une

coopération en matière de formation, recherche et de détection précoce de menaces criminelles et terroristes émergentes.

La recherche

La création d’un collectif de recherche entre ces deux grands établissements (Cnam et FMSH) ayant fortement contribué à l’histoire de l’innovation française technique et sociétale permettra de créer une dynamique nationale de recherche, pluridisciplinaire, au service de la défense et de la sécurité de la nation.

Ce partenariat de recherche entre le Cnam et la FMSH a pour ambition de faire tomber les barrières disciplinaires qui interdisent l’étude systématique et modélisée de phénomènes criminels ou terroristes. L’objectif de cette plateforme unique est de réunir les sciences sociales, les sciences administratives, les sciences de l’ingénieur et les mathématiques dans un effort commun de compréhension des phénomènes sociaux bouleversant profondément nos sociétés contemporaines.

Ce collectif de recherche prendra la forme, dans un premier temps, d’une équipe en émergence, sous l’égide des écoles doctorales du Cnam (Abbé-Grégoire et SMI, et Edite), et sous la bienveillance du CNRS. Cette équipe en émergence pourrait ensuite adopter la forme d’une équipe d’accueil (EA) transverse entre plusieurs établissements ; et, dans la concrétisation des relations internationales amorcées par le Cnam (ESMT Berlin, le MIT et George Mason University aux États-Unis), pourrait contribuer à la naissance d’un groupe de recherche international (GDRI) affirmant la volonté française de participer avec ses meilleurs écoles à l’effort de résolution de cette crise contemporaine internationale.