Laboratoire Géomatique et foncier (GeF)

Mots-clés

  • Géomatique
  • Géosciences
  • Urbanisme
Le laboratoire Géomatique et foncier (GeF), EA 4630, est constitué de deux équipes de recherche :

L'équipe de géodésie et de géomatique (L2G) est une équipe du Cnam constituée de personnels de l’École supérieure des géomètres et topographes, Le Mans (ESGT). Le L2G mène des recherches dans le domaine des Sciences pour l’Ingénieur, et accessoirement des Sciences de la Terre et de l’Univers. L’une de ses grandes spécialités est la mesure des déformations de la surface terrestre.

ERADIF, Équipe de recherche en aménagement, droit immobilier, foncier s’est constituée à partir de 2008 pour créer un cadre de recherche reconnu par l’ESGT et par le Cnam. L’équipe s’est renforcée suite au rapprochement avec le Centre de recherche en droit immobilier et de chercheurs en droit du Cnam. Elle est reconnue depuis le 1er janvier 2014 sous le nom d’ERADIF par l’AERES dans le cadre de la nouvelle entité que constitue le Laboratoire Géomatique et foncier.

Axes & thèmes de recherche

L'équipe Géodésie et géomatique (L2G)

Axe 1 : Géodésie, gravimétrie et mesures de déformations

Cet axe de recherche porte sur les techniques géodésiques de positionnement et de mesure de déformations. Il s’appuie sur différentes techniques terrestres et spatiales (topométrie, GNSS, INSAR) et permet de s’intéresser à des phénomènes naturels ou géotechniques à différentes échelles spatiales. Il comporte également des développements en gravimétrie mobile. Ces travaux sont en grande partie menés et valorisés dans le cadre du GRGS (Groupe de Recherche en Géodésie Spatiale).

Axe 2 : Modélisation 3D, imagerie et SIG

Cet axe de recherche porte sur la restitution, la modélisation et la gestion de l’information tridimensionnelle, principalement en milieu urbain et sur la gestion d’une information géographique dynamique. Ces travaux sont en grande partie menés et valorisés dans le cadre de l’IRSTV (Institut de Recherche en Science et Technique de la Ville) .

En savoir plusEn savoir plus

Équipe de recherche en aménagement, droit immobilier, foncier

Son objet est d'évaluer le droit et ses transformations et, plus spécifiquement, les politiques publiques liées à l'aménagement et l’urbanisme, la gestion du foncier et l’application du droit immobilier. Il s'agit d'évaluer l'efficacité et la pertinence des outils juridiques, à partir de l'identification et de l'analyse des contentieux, flous juridiques, ainsi que des usages et du respect des règles. Le projet d’ERADIF a pour objectifs :

Puce catalogueAnalyser les instruments, notamment juridiques, dédiés à l'aménagement et la gestion du foncier ;
Puce catalogueÉvaluer l'efficacité et la pertinence de ces outils, à partir de l'identification et de l'analyse des contentieux et flous juridiques, ainsi que des usages et du respect des règles ;
Puce catalogueÉtudier les instruments existants dans les systèmes juridiques étrangers.

Le premier axe concerne les questions de délimitation, en lien avec les techniques utilisées pour la réaliser. Cela conduit à traiter des problématiques relatives à l'identification et aux limites de la propriété privée et publique, mais aussi les problématiques relatives à la spatialisation du droit et de l'action publique, à travers la création et la mise en œuvre de périmètres de politiques publiques (plans, zonages, etc.).

Le deuxième axe porte sur les transformations du droit en matière foncière. Les travaux de recherche porteront sur les décalages entre droit du foncier et technologies, générés par les évolutions constantes et rapides de ces dernières :

  • sur les adaptations et évolutions du droit au regard de nouveaux enjeux (sociétaux, environnementaux,...) ;
  • sur l’étude du droit au travers du prisme des apports et contraintes des professionnels du foncier ;
  • sur la mise en œuvre du droit, contractualisation et négociation en matière foncière.