Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren)

Mots-clés

  • Epidémiologie
  • Santé publique
  • Nutrition
L'équipe de recherche en epidémiologie nutritionnelle est une équipe mixte Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13 faisant partie du Centre de recherche en épidémiologie et biostatistiques Sorbonne Paris Cité (UMR 1153).
La recherche développée vise à faire progresser, grâce à une approche épidémiologique, les connaissances sur le rôle de la nutrition comme déterminant de la santé, et notamment comme facteur de risque ou de protection vis-à-vis des maladies chroniques. La finalité des recherches de l’équipe est de faire progresser les connaissances dans le domaine de la nutrition et de contribuer à faire progresser les recommandations nutritionnelles et les politiques publiques (tant vers les professionnels de santé que le grand public) visant à améliorer la prévention des maladies chroniques.

Axes & thèmes de recherche

Méthodes en épidémiologie nutritionnelle

Une part importante des activités de recherche de l'équipe vise à développer, évaluer et améliorer les outils utilisés dans les études dont l’objectif final est l’étude des relations entre la nutrition et la santé. La mise en œuvre de l’étude NutriNet-Santé, en particulier, amène les chercheurs à évaluer des aspects spécifiques liés à l’utilisation de ce média afin de mieux apprécier l’intérêt et les limites de l’e-épidémiologie.

En savoir plus En savoir plus

Étude des relations nutrition-maladies chroniques

Au cours des 30 dernières années, de nombreux travaux scientifiques ont mis en évidence, avec des degrés de certitude différents, le rôle de facteurs nutritionnels dans le déterminisme de nombreuses maladies chroniques. Si dans certains cas, la convergence des arguments est telle qu’elle fait l’objet d’un consensus international, dans d’autres cas au contraire, assez nombreux, les arguments disponibles ne permettent pas encore d’affirmer la réalité du lien entre le facteur nutritionnel suspecté et certaines maladies.

Pour avancer dans ce domaine, il faut des méthodes innovantes en termes aussi bien d’outils épidémiologiques et de nouvelles techniques d’épidémiologie nutritionnelle permettant de considérer l’alimentation dans sa globalité que d’outils statistiques. Pour ce faire, quatre grands axes de recherche correspondant à des entités pathologiques fréquentes, ayant un coût humain, sociétal et économique importantes sont développés :

  • Nutrition et cancers
  • Nutrition et maladies cardiologiques
  • Nutrition et pathologies inflammatoires chroniques
  • Nutrition et pathologies neurologiques
     

En savoir plus En savoir plus

Étude des relations nutrition-grandes fonctions physio-pathologiques

Cette thématique a pour objectif de préciser l’impact de la nutrition et du statut nutritionnel sur les grandes fonctions physiologiques. Deux étapes charnières au cours de la vie sont considérées dans cette thématique : la reproduction et le vieillissement. Le développement de cette thématique repose sur des données issues d’études d’observation préalablement existantes ou recueillies ad-hoc dans le cadre de projets spécifiques.

En savoir plusEn savoir plus

Déterminants des comportements alimentaires et de l'état nutritionnel

Cet axe développe des recherches visant à connaître les comportements alimentaires et l'état nutritionnel des populations ainsi que leur évolution et à étudier le rôle de différents déterminants (socio-économiques, sensoriels, psychologiques, environnementaux...).

En savoir plus En savoir plus