Journées doctorales en ligne

Journées doctorales de l'ED Abbé-Grégoire : Soutenabilité et recherche

16 mai 2022
17 mai 2022

100% en ligne, 100% concoctées pour vous et par vous!

16 mai 2022

Le matin

8h30-9h30
Introduction des JD 

Accueil : Alain Sarfati, Administrateur provisoire du Cnam, Stéphane Lefebvre, Adjoint de l’Administrateur général en charge de la recherche, Stéphanie Chatelain-Ponroy, Directrice de l’École doctorale Abbé-Grégoire.

Conférence d’introduction : Thomas Lesueur, Commissaire général au développement durable, Ministère de la transition écologique.

Organisation des journées doctorales  : Madina Rival, Directrice du Lirsa et équipe de direction de l’ED Abbé-Grégoire, Stéphane Giron, Futuringlab et l’équipe des JD 2022.

9h30-11h00
Table-ronde 1 : La soutenabilité technique comme objet de recherche, entre maintenance et innovation

Organisation par Adrien Tournier

La perspective de la soutenabilité invite à prendre en compte la capacité des choses, des sociétés et des milieux à durer, à tenir et se maintenir dans le temps. Pour augmenter ou assurer ces capacités, des transformations des systèmes productifs sont à l’œuvre et les innovations techniques sont au cœur de ces changements. Cette première table ronde rassemble trois chercheurs dont les travaux interrogent l’innovation et ses limites. Nous discuterons de leurs perspectives sur la durabilité des outils et systèmes techniques.

  • Pierre Caye, Philosophe, Directeur de recherche au CNRS et à l’ENS-Paris
  • Jérôme Denis, Professeur de sociologie au Centre de sociologie de l'innovation, I3 CNRS - Mines ParisTech
  • Cyrille Sollogoub, Professeur des universités au Cnam, laboratoire Pimm

11h00-11h15
Pause

11h15-13h00
Ateliers méthodologiques en parallèle  : Médiatisation de la recherche et partenariats

  • Atelier 1 : Communiquer ma recherche via des médias en ligne : The Conversation

The Conversation est un média indépendant en ligne proposant du contenu provenant de la communauté universitaire en accès libre. Depuis sa fondation en Australie en 2011, huit publications ont été créées dont la version France depuis septembre 2015. Un journaliste de The Conversation animera cet atelier à destination des participants souhaitant développer leurs compétences dans la communication de leur recherche via un média en ligne.

Atelier sur inscription (20 places maximum).

Les participants à l’atelier doivent faire parvenir 10 jours en avance un court papier répondant à la consigne suivante : "Écrivez un texte de 3000 signes environ qui présente les résultats de vos travaux de recherche et expliquez pourquoi ils peuvent être intéressants pour un public plus large que la communauté scientifique". Lors de l’atelier, l’animateur présentera le média et ses problématiques, donnera retours et conseils à partir des travaux qui leur auront été fournis.

Envoi des papiers à adrien.tournier@lecnam.net

Organisation par Adrien Tournier

  • Atelier 2 : Communiquer ma recherche via des médias en ligne : Papier Mâché

Eléonore Pérès, rédactrice-en-cheffe de Papier-Mâché

Papier-Mâché est un site de vulgarisation scientifique où chaque article se focalise sur une seule publication scientifique. L’idée est de permettre à toute personne d’avoir accès aux résultats de la recherche, dans toutes les disciplines et de manière à la fois fiable et simple. Le concept se base sur la révision par les pairs : l’auteur et les relecteurs scientifiques sont spécialistes du domaine abordé dans l’article et garantissent la rigueur scientifique. Ensuite, une relecture de forme non spécialiste s’assure que la vulgarisation est claire et agréable.

Atelier sur inscription (12 places maximum)

Les participants à l’atelier doivent faire parvenir 10 jours en avance un article répondant à la consigne suivante :« une publication scientifique, révisée par les pairs, proche de votre domaine de recherche et que vous n’avez pas écrite. Écrivez un texte de 700 à 1000 mots environ qui explique le contexte, la méthodologie et les résultats de cette publication ainsi que, le cas échéant, ses limites. Le public cible est non spécialiste et adulte ». Au cours de l’atelier, l’animatrice fera des retours sur les travaux fournis et donnera des conseils sur la vulgarisation scientifique écrite.

Envoi des papiers (en indiquant [CNAM] dans l’objet du message) à papiermache@zaclys.net

Organisation par Cécile Brunon

  • Atelier 3 : Théâtraliser et pitcher sa thèse

Perrine Demartres, Comédienne et formatrice en communication

“La qualité de l’expression orale est d’être claire sans être banale” Aristote.

Perrine Demartres, comédienne et formatrice en communication vous propose des outils efficaces pour préparer votre prise de parole, capter l’attention de votre auditoire et la garder, utiliser sa voix et son corps pour donner chair à son discours et développer son charisme en gagnant en aisance et impact... même à distance !

Atelier sur inscription (20 places maximum)

Organisation par Christina Brown

  • Atelier 4 : Ma thèse en BD

CoSciences, agence associative de journalisme et de médiation scientifique.

Fondée en 2014, Cosciences est une agence associative spécialisée dans le journalisme et la médiation scientifique, dont l’enjeu principal est de rendre les connaissances scientifiques accessibles au plus grand nombre. C’est dans cet esprit que Morgane Ganault, illustratrice-scénariste, et Guillaume Bagnolini, médiateur scientifique, ont élaboré une méthode pour co-construire des bandes dessinées avec les scientifiques. Ainsi, par le double langage textuel et visuel, il est possible de concrétiser des idées abstraites qui pourraient en décourager plus d’un à la lecture.

Cosciences vous propose un atelier d’introduction à la BD pour vous aider à mettre en BD votre sujet de thèse et comprendre les enjeux de ce medium. Cet atelier sera l’occasion de confectionner un court strip.

Atelier sur inscription (20 places maximum)

Organisation par Léa Fauquembergue

  • Atelier 5 : Financer sa thèse par des missions d’expertise

Florian Andrianiazy, Directeur général de PhDTalent

PhDTalent, est une start-up qui propose aux entreprises d’accélérer leurs processus d’innovation grâce aux compétences des doctorants et des jeunes docteurs (PhD).

Atelier sur inscription.

Organisation par Myriem Kadri

13h00-14h00
Pause déjeuner

Après-midi

14h00-15h30
Moment interactif autour des posters/vidéos

Organisation par Mylène Canvel, Marcos Colina Lopez, Sandra Ben Ayed Satouri, Cécile Brunon

2 salles en parallèle

15h30-16h00
Pause

16h00-17h30
Table-ronde 2  : La soutenabilité environnementale comme objet de recherche, la question du développement durable

Organisation par Marcos Colina Lopez

Outre les technologies qui visent à produire autrement, à réduire les déchets ou diminuer l’utilisation des ressources non renouvelables, notre environnement a également besoin d’être soigné. C’est ainsi que la préservation et la récupération des espaces naturels, le renouvellement et la santé des sols ou l’aménagement des villes, sont aujourd’hui des points clés de l’agenda d’un monde durable. Quels enjeux et contraintes dans la protection et revalorisation des éléments naturels de notre environnement ? Pour discuter autour de cela, cette table ronde rassemble trois chercheurs qui étudient les difficultés et les avantages des politiques publiques, des législations et systèmes de gestion qui cherchent à réduire notre impact environnemental.

  • Jerôme Boissonade, Maître de conférences en sociologie à l’Université du Littoral Côté d’Opale et Sciences-Po Lille, co-directeur de l’UMR LAVUE.
  • Frédérique Déjean, Professeure en sciences de gestion et du management à l’Université Paris Dauphine, laboratoire DRM-MOST.
  • Maylis Desrousseaux, Maitresse de conférences en droit au Cnam, laboratoire du GeF (géomatique et foncier)

En savoir plus +Le programme du 17 mai