AstraZeneca

Appel à projets pour améliorer les connaissances et le dépistage du cancer du poumon

26 janvier 2019
30 avril 2019

L’objectif est de soutenir des projets scientifiques français afin d’améliorer les connaissances et les outils sur le dépistage du cancer du poumon.

À l’occasion du 23e Congrès de Pneumologie de Langue Française à Marseille, AstraZeneca a annoncé le lancement d’un appel à projets à la communauté scientifique et médicale pour améliorer les connaissances et les outils sur le dépistage du cancer du poumon. Un comité scientifique d’experts sélectionnera 3 à 5 projets. Cet appel à projets est doté d’une enveloppe de 600 000 € sur 3 ans.

Le cancer du poumon est le cancer le plus meurtrier en France ; il est la première cause de décès par cancer en France chez l’homme et la deuxième chez la femme (31 000 décès par an, 67% chez les hommes). Environ 49 00 nouveaux cas de cancer du poumon sont diagnostiqués par an en France métropolitaine. Du fait de symptômes tardifs et non spécifiques, le diagnostic du cancer du poumon est en général posé alors que la maladie est déjà avancée, voire très avancée ; ce qui a un impact direct sur le pronostic de la maladie. Cinq ans après le diagnostic, seulement 16% des personnes atteintes sont encore en vie. Toutefois, ce chiffre cache de profondes disparités puisque le taux de survie à 5 ans varie considérablement en fonction du degré d’avancée (stade) de la maladie.

Dans ce contexte, AstraZeneca lance un appel à projets EXPLORE-Dépistage du cancer du poumon dont l’objectif est de soutenir des projets scientifiques français afin d’améliorer les connaissances et les outils sur le dépistage du cancer du poumon. Cet appel à projets a été lancé officiellement par le Pr Sébastien Couraud (Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon) lors du Congrès de Pneumologie de Langue Française à Marseille.

« Plusieurs études d’envergure ont montré que le dépistage du cancer du poumon disposait de preuves d’efficacité très solides. On estime même que le dépistage pourrait sauver jusqu’à 7500 vies par an en France soit deux fois plus que les tués sur la route. C’est pourquoi, un groupe multidisciplinaire d’experts français s’est réuni dernièrement pour réfléchir à son implémentation en France. », commente-t-il.

L’appel à projets doté de 600 000 euros sur 3 ans et travaillé en étroite relation avec un comité scientifique d’experts français, se déroulera en deux phases. Les équipes de recherche seront invitées à soumettre un avant-projet d’ici le 30 avril 2019. Les projets feront l’objet d’une première évaluation en mai par le comité scientifique ; les projets retenus seront ensuite présentés à l’oral devant le comité scientifique pour une ultime évaluation en septembre 2019. Au terme de cette deuxième phase, 3 à 5 projets seront retenus.

« L’ambition d’AstraZeneca est à terme de doubler la survie à 5 ans des patients atteints d’un cancer du poumon. Le dépistage nous semble un moyen essentiel pour atteindre cet objectif, en complément de la mise à disposition de thérapies innovantes, et d’un meilleur accompagnement des patients. Le projet EXPLORE-Dépistage du poumon est une première initiative forte dans ce sens.» commente Benjamin Moutier, Directeur de la Business Unit Oncologie France, AstraZeneca.

Pour en savoir plus : www.depistage-az.fr

Source : mypharma-editions.com