Fondation Paralysie cérébrale

Appel à candidatures 2019 Allocations doctorales er post-doctorales en France

24 avril 2019
10 juillet 2019 - 13h

La Fondation Paralysie Cérébrale lance son appel à candidature visant à accompagner par des aides individuelles des doctorants ou des post-doctorants dont les travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet de recherche sur la paralysie cérébrale et dont le laboratoire d’accueil se trouve en France.

L’objectif de cet appel à candidature est de promouvoir des recherches sur la paralysie cérébrale dans les domaines des sciences humaines et sociales (économie de la santé, psychologie, sociologie, information et communication, etc.), de l’épidémiologie et de la santé publique.

1. Fondation paralysie cérébrale

La Fondation Paralysie Cérébrale a pour missions:

  • De promouvoir et soutenir la recherche et l'innovation dans la prévention, la prise en charge de la Paralysie Cérébrale (PC), et l’amélioration du parcours de vie, de la situation et de la qualité de vie des personnes atteintes de PC et de leurs proches. Les champs de ces recherches concernent notamment les sciences médicales et biomédicales, les sciences sociales et humaines, l’économie de la santé, les recherches technologiques et en ingénierie.
  • D’œuvrer pour l'amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement, la qualité de l’éducation, la diffusion des bonnes pratiques et le développement des connaissances.

2. Périmètre de l'appel à projets

Dans le cadre de ses missions, la Fondation Paralysie Cérébrale met au concours une (1) aide individuelle ayant pour but de permettre à un jeune chercheur de compléter ou de développer sa formation et de poursuivre ses travaux de recherche et ses publications dans le cadre d’un programme de recherche sur la PC. L’objectif de l’appel à candidatures 2019 est de promouvoir des recherches sur la PC développées dans les domaines des sciences humaines et sociales (économie de la santé, psychologie, sociologie, information et communication, etc.), de l’épidémiologie et de la santé publique.

Ce financement s’inscrit dans le cadre :

  • D’un doctorat d’université (PhD). Elle s’adresse à des titulaires d’un master 2 (ou d’un autre diplôme conférant le grade de master) en sciences ou en sciences humaines et sociales, en épidémiologie/biostatistiques ou en santé publique.
  • D’un post-doctorat. Elle s’adresse à des titulaires d’un doctorat de recherche en sciences, en sciences humaines et sociales, en épidémiologie/biostatistiques ou en santé publique (soutenu en France) ou d’un PhD (soutenu à l’étranger)

À titre d’exemples, les projets de recherche pourront s’intéresser :

  • à l’évaluation médico-économique des coûts directs et indirects des dispositifs de soutien (soins, accompagnement, éducation, loisirs, etc.) aux personnes ayant une paralysie cérébrale et à leur entourage.
  • à l’évaluation des impacts individuels, familiaux et sociaux spécifiquement liés à la PC, à ses conséquences en termes de déficiences, de limitations d’activité et de restriction de la participation ainsi qu’aux ressources mises en place par la personne et ses proches.
  • à l’analyse de la qualité de vie des personnes ayant une paralysie cérébrale et de leurs proches, et des déterminants de leur qualité de vie.
  • à l’amélioration du parcours de vie et du parcours de soins des personnes ayant une paralysie cérébrale et de leur entourage.

La prise en compte de l’expertise des patients eux-mêmes et de leurs proches dans la conception et la conduite des projets est encouragée. 

3. Critères d'éligibilité

Équipe d’accueil en France

  • Pour être éligible à une demande d’aide individuelle, l’équipe d’accueil doit obligatoirement, à la date de dépôt de la demande, être labellisée par un ou des organisme(s) public(s) français de recherche ou d’enseignement supérieur (Inserm, CNRS, CEA, Université…)
  • L’équipe de recherche accueillant le candidat ne peut déposer qu’une seule demande de financement et ce, quelque soit sa taille ou son éventuelle structuration en différentes équipes.

Demandeur

  • Le demandeur est :
    • le directeur de thèse du candidat
    • ou le responsable du projet de post-doctorat
  • Un demandeur ne peut soumettre qu’un seul dossier (thèse ou post-doctorat)
  • Les dossiers pour lesquels le candidat n’aura pas été identifié lors de l’envoi du dossier de demande ne seront pas recevables. 

Candidat

Cet appel est ouvert

  • Pour les projets de doctorat: aux candidats titulaires d’un Master 2 (ou d’un autre diplôme conférant le grade de master) en sciences, sciences humaines et sociales, en épidémiologie/biostatistiques ou en santé publique : 
    • ils devront être inscrits en 1ère année de doctorat à la rentrée universitaire 2019-2020 dans une École doctorale d’un établissement d’enseignement supérieur en France ;
    • les candidats inscrits en Master 2 à la rentrée universitaire 2018-2019 doivent l’avoir soutenu avant le 15 septembre 2019 et fournir avant cette date une attestation de réussite au Master 2 ;
    • les candidats âgés de plus de 30 ans doivent être en mesure de détailler leur parcours professionnel antérieur ;
    • sont exclus les candidats déjà titulaires d'un doctorat ou étant déjà inscrits en doctorat sur un autre thème.
  • Pour les projets de post-doctorat: aux candidats titulaires d’un doctorat de recherche en sciences, sciences humaines et sociales, en épidémiologie/biostatistiques ou en santé publique
    • ils devront avoir soutenu leur thèse avant le début du contrat post-doctoral et fournir une attestation de diplôme de doctorat.
    • si la thèse n’a pas encore été soutenue lors de l’envoi du dossier, une date de prévisionnelle de soutenance de thèse devra être indiquée; la thèse devra avoir été soutenue avant le début du financement de post-doctorat, soit au plus tard en janvier 2020.

Les chercheurs étrangers bénéficiaires de l’aide devront être en possession d’un titre en cours de validité les autorisant à exercer une activité salariée en France pendant toute la durée de l’aide. 

4. Financement et convention

Le montant de l’aide sera de 102 000 € maximum: soit 34 000 € maximum par an pour les doctorants, soit 51 000 € maximum par an pour les post-doctorants La durée de l’aide sera de

  • 3 ans maximum pour les doctorants. L’aide ne pourra se poursuivre au-delà de la date de soutenance de la thèse si celle-ci s’avère durer moins de 3 ans.
  • 2 ans maximum pour les post-doctorants

Selon la législation en vigueur, le montant de l’aide comprend le salaire du doctorant ou du post-doctorant ainsi que les charges sociales, salariales et patronales relatives à ce salaire. La Fondation Paralysie Cérébrale ne pouvant être employeur, les candidats retenus devront communiquer l’organisme de leur choix (Université, CNRS, INSERM, …) qui acceptera d’être leur employeur. L’organisme devra obligatoirement être basé en France.

Une convention de financement sera signée entre la Fondation Paralysie Cérébrale et l’organisme choisi auquel la Fondation Paralysie Cérébrale versera le montant de l’aide. La Fondation Paralysie Cérébrale sollicite par principe auprès des organismes gestionnaires une suppression des frais de gestion prélevés par eux sur les soutiens qu’elle verse. L’aide n’est pas cumulable avec un financement équivalent déjà obtenu auprès d’une autre fondation, association ou organisme caritatif, d’une université ou organisme de recherche, en France ou à l’étranger. 

Les aides individuelles sont nominatives et tout changement de bénéficiaire entraînera une annulation de la demande.

Si l’aide est accordée,

  • le versement de celle-ci est soumis à des conditions suspensives. Dans le cas d’un doctorat, l’allocataire devra apporter la preuve qu’il est inscrit à une Ecole Doctorale à chaque rentrée universitaire. Le non respect de cette condition entraîne automatiquement le refus du versement ou la suspension de l’aide.
  • la Fondation Paralysie Cérébrale devra être informée de toute modification par rapport à la demande initiale (changement de laboratoire, arrêt prématuré du projet, interruption du CDD..).

Dans le cas de sommes inutilisées pour le projet accordé, la restitution des sommes non dépensées est requise par la Fondation Paralysie Cérébrale pour être réaffectées aux fonds dédiés à la recherche.

En cas de renoncement d’un candidat retenu par la Fondation Paralysie Cérébrale pour recevoir une aide individuelle, il doit en informer la Fondation Paralysie Cérébrale le plus rapidement possible. Dans ce cas l’aide pourra être attribuée au candidat le mieux classé en liste d’attente. 

5. Évaluation des demandes

Les demandes seront évaluées par le Comité Scientifique de la Fondation Paralysie Cérébrale constitué de cliniciens et de chercheurs spécialisés dans le domaine de la PC ainsi que de personnes concernées (patients-experts) et de représentant des familles. Le Conseil Scientifique pourra faire appel à des experts extérieurs pour évaluer les dossiers.

L’évaluation des candidatures portera sur les critères suivants :

  • Directeur de thèse ou Responsable du projet (encadrant) : Cursus, lien entre ses travaux antérieurs et le sujet de thèse, publications, expérience et engagement sur l’encadrement, qualité du laboratoire d’accueil.
  • Candidat :
    • Doctorant : Parcours antérieur, motivation pour le thème de la PC, publications, projet professionnel
    • Post-doctorant: Parcours antérieur, motivation pour le thème de la PC, qualité de la thèse, qualité des publications, adéquation entre l’expérience du postdoctorant et celle du laboratoire d’accueil, mobilité en termes de laboratoire par rapport à la thèse
  • Projet : Les critères d’évaluation des projets seront :
    • l’adéquation avec les priorités de l’appel d’offre,
    • l’excellence scientifique du projet,
    • le caractère innovant du projet,
    • la qualité de l'approche, la formulation de la problématique, des objectifs et des hypothèses,
    • la pertinence de la méthodologie, la disponibilité des données, les résultats attendus,
    • l'adéquation du calendrier à la durée du contrat, 
    • la qualité de la présentation du dossier.

L’attribution de l’aide sera validée en octobre 2019 par le Conseil d’Administration afin que celle-ci puisse effectivement être versée à partir de décembre 2019. Le financement devra commencer au plus tard le 1er février 2020. Les candidats non retenus en seront avisés rapidement.
La Fondation Paralysie Cérébrale se réserve le droit de ne pas attribuer de financement si la qualité des dossiers soumis est jugée insuffisante par le comité scientifique. 

6. Suivi scientifique et financier – valorisation des travaux

Les bénéficiaires du financement devront présenter des rapports scientifiques de leurs travaux de recherche

  • Rapports intermédiaires : à la fin de la première année et de la deuxième année de thèse pour les doctorants et à la fin de la première année de post doctorat pour les post-doctorants. L’avancement satisfaisant du projet conditionnera le versement des tranches suivantes de financement.
  • Rapport final : à la fin du financement. Le manuscrit de thèse de doctorat pourra être considéré comme le rapport scientifique final s’il est déposé dans un délai de 6 mois après la fin du financement. Pour les post-doctorants ce rapport scientifique devra être présenté dans les 3 mois suivant la fin de l’aide. Ce rapport doit mettre en évidence spécifiquement les travaux qui ont pu être réalisés grâce au financement de la Fondation.

Les bénéficiaires du financement sont vivement encouragés à publier leurs travaux scientifiques et à diffuser leurs travaux auprès des professionnels de terrain et des familles. Toutes communications et publications scientifiques se rapportant à l‘activité scientifique de l’allocataire devront mentionner le soutien financier de la Fondation Paralysie Cérébrale et un exemplaire devra être joint au rapport. Les bénéficiaires du financement pourront être sollicités afin de présenter leurs travaux de recherche auprès de la Fondation Paralysie Cérébrale notamment durant la Journée Mondiale de la Paralysie Cérébrale. Ils pourront également être sollicités pour des photos et/ou vidéos sur leur lieu de travail.