Ancre : Alliance nationale de coordination de la recherche en énergie

Appel à projets : simulation multi-échelle des procédés

1 octobre 2019
22 novembre 2019

L’Alliance Nationale de Coordination de la Recherche en Energie lancera au 1er octobre 2019 son appel à projet 2020 issu de son programme « Sciences de base pour l’énergie » (SdBE).

L'un des objectifs est de mobiliser des communautés non obligatoirement impliquées dans le champ thématique "énergie".

Le thème de l’appel à projets Ancre SdBE 2020 est la simulation multi-échelle des procédés.

Les propositions de projets devront porter sur l'une des thématiques suivantes :

  • Écoulements multiphasiques (dispersés, turbulents, réactifs, etc.)
  • - Interactions fluides (réactifs, corrosifs, etc.) / structures / matériaux : tenue, fatigue, vieillissement, etc.
  • - Modélisation prédictive des systèmes, tolérance aux pannes, systèmes auto-réparant/cicatrisant, etc.). Influence des petites échelles
  • - Systèmes de systèmes : couplages à l’échelle de territoires (quartier/ville, usine/parc industriel)

Deux types de projets pourront être financés par cet AAP, financement basé sur une mutualisation de moyens apportés par les organismes. Les modalités exactes de financement seront exposées lors du lancement de l'appel à projet :

Projets « Réseaux » :

Ces projets ont comme objectif la structuration de communautés via la construction d’un réseau de partenaires. Les propositions de réseaux devront démontrer la capacité des consortia à générer une feuille de route proposant les verrous à lever.

Projets « Recherche exploratoire » :

Ces projets ont pour objectifs de permettre d’explorer une idée nouvelle dans un cadre collaboratif afin de démontrer la faisabilité ou de valider un concept et donner la possibilité de générer par la suite des projets de plus grande ambition.

Ces projets ont pour vocation à initier de nouvelles coopérations entre les membres fondateurs de l’alliance ANCRE : CEA, CNRS, IFPEN, CPU ou tout autre membre associé à l’alliance participant à l’appel à projets.

  • Des projets impliquant des disciplines/équipes qui n’interviennent pas traditionnellement dans le domaine de l’énergie sont attendus.
  • Les consortia répondant à l’AAP devront à minima comporter deux membres fondateurs ou associés non co-tutelles des équipes déposantes (les binômes appartenant à une même UMR, ex- binômes exclusifs CNRS/Université ou CNRS/CEA d’une même UMR, etc… ne sont pas autorisés).

La plateforme de soumission ouvrira au 1er octobre 2019.

En savoir plus +Le site Internet de l'Ancre