Cité des sciences et de l'industrie

Grrrrr... Courez vous réchauffer à l'expo Froid !

5 décembre 2017
26 août 2018

Marie-France Terrier, chercheuse au laboratoire de chimie moléculaire et génie des procédés chimiques et énergétiques (CMGPCE) a participé à la réalisation de cette exposition présentée à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Dans l’imaginaire collectif, le froid a été associé pendant longtemps à une manifestation de la nature que l’on affronte pendant les mois d’hiver.
Pour autant, ce mot n’évoque pas uniquement le froid naturel, mais également le "froid fabriqué", produit par des machines conçues par l’être humain.

Qu’est-ce que le froid ? Quels sont ses effets sur les organismes vivants ? Comment peut-on le fabriquer ? Pourquoi a-t-il révolutionné notre quotidien ? Quelles sont ses utilisations potentielles ? Comment se comporte la matière quand la température baisse ? Quels sont les projets de recherche ou les applications industrielles qui n’auraient pas pu voir le jour sans le froid ? Le froid a-t-il une limite ?

Véritable plongée dans l’univers du froid, cette exposition propose des repères concrets et donne les clés pour appréhender les phénomènes et les applications qui se cachent derrière la thématique.

Des températures repères

À l’entrée de l’exposition, une grande allée sensorielle enveloppante inspirée par la métaphore du thermomètre permet de se forger des repères et de situer les divers phénomènes, objets, pratiques ou applications liés à différents "froids".
Cette échelle de température marque les principales étapes de la descente de 37 °C, la température interne de notre corps, jusqu’à -273,15 °C, le zéro absolu qui est la limite ultime du froid.

Le long de cette allée, trois ouvertures mènent vers les trois parties thématiques de l’exposition, les "défis".

Le froid : un défi pour l'humanité

Découvrez les défis relevés grâce au froid en parcourant trois espaces correspondant à des univers différents : corps humain et organismes vivants, vie quotidienne et applications industrielles, science et recherche.

En savoir plusDes défis pour le vivant

En savoir plusDes défis pour la société

Des défis pour la science

© amriphoto - iStock by Getty Images

Dans un décor inspiré des laboratoires des basses températures, familiarisez-vous avec les outils et les travaux des chercheur.euse.s. Découvrez la notion du zéro absolu et l’étrange comportement de la matière à l'approche de cette limite extrême du froid.

Que savons-nous du comportement de la matière à des températures extrêmement basses ? Que se passe-t-il lorsqu’on force des gaz à se liquéfier en les refroidissant ? Pourquoi le fait-on ? Qu’est-ce que le zéro absolu ? Pourquoi ne peut-on jamais l’atteindre ? Comment fait-on pour l’approcher ? Comment se comporte la matière à l’approche du zéro absolu ?

Cryogénie et basses températures

Au 19e siècle, on appelait gaz permanents ceux que l’on ne savait pas liquéfier par simple compression à température ambiante : il fallait donc les refroidir. Ce défi scientifique fut vaincu au tournant du siècle. La liquéfaction de ces gaz a permis de générer de très basses températures (inférieures à 120 K ou - 153,15 °C) et de donner naissance à un ensemble de disciplines scientifiques et techniques qui les étudient : la cryogénie.

Les basses températures sont un vrai défi pour ceux qui les manipulent : le froid doit être confiné, maîtrisé et mis en œuvre avec les plus grandes précautions, sous peine de leur échapper !
Dans l'espace "Défis pour la science", explorez les phénomènes liés à l’effet des basses températures sur la matière.

À ne pas manquer

Plongées à - 196 °C : plongez virtuellement dans l'azote liquide un ballon gonflé, une fleur, un kiwi, une peluche, du café chaud, un bonbon... Et découvrez ce qu'il se passe !

Des expériences avec du "vrai" froid : l'espace "Défis pour la science" est ouvert sur un espace de médiation où vous pourrez suivre des expériences spectaculaires régulièrement proposées par des médiateur.trice.s scientifiques.